jump to navigation

Présidentielle : Un autre modèle économique est nécessaire : un modèle authentiquement libéral mai 3, 2012

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Présidentielle : Un autre modèle économique est nécessaire : un modèle authentiquement libéral

La France se retrouve aujourd’hui dos au mur et doit urgemment entreprendre les réformes nécessaires afin d’assurer un avenir décent aux futures générations. Mais un autre modèle économique que celui proposé par les candidats encore en lice est nécessaire : un modèle authentiquement libéral. Publié le 25/04/2012 par Contrepoints écrit par Frédéric de Harven

http://www.contrepoints.org/2012/04/25/80708-presidentielle-un-autre-modele-economique-est-necessaire-un-modele-authentiquement-liberal

Publicités

Voeux 2011 d’Alternative Libérale janvier 7, 2011

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Chers Adhérents, Chers Amis,

Toute l’équipe d’Alternative Libérale et moi-même sommes unis pour vous souhaiter une très bonne année 2011. J’espère de tout cœur que ces instants de fêtes ont été pour vous et vos proches un moment de convivialité, de fraternité et de repos.

Ces vœux s’adressent aussi à toutes celles et ceux qui, cette année, ont rencontré des épreuves, des temps durs, des chagrins. Que 2011 soit une année qui leur permette de rebondir et de retrouver la joie et la liberté. Je tiens ici à avoir une pensée pour nos compatriotes otages de groupes armés dans le monde. Qu’ils trouvent la force pour vaincre cette épreuve et j’espère pour l’ensemble de leurs proches une libération prochaine. Par ailleurs, en ces périodes où les tensions communautaires sont de plus en plus vives, je désire lancer un appel au calme et à la paix. Que ceux qui désirent nous diviser reçoivent une « fin de non-recevoir » car notre diversité, d’origine et de culture est pour nous une source d’espérance et d’entente.

L’année 2010 s’achève sur une double note d’espoir pour Alternative Libérale. Espoir car la situation financière d’Alternative Libérale est aujourd’hui assainie. Espoir aussi car dans les prochains jours, après le vote de notre Conseil National notre formation politique devrait devenir un parti associé au Nouveau Centre.

Avec ce contrat d’association, Alternative Libérale reste et demeure un parti politique libre et indépendant. Une porte s’ouvre à nous pour rendre notre message et nos valeurs plus audibles. Il vous appartient aujourd’hui de faire vivre cette association et de l’enrichir de vos contributions, de vos expériences, de votre savoir faire et savoir vivre.
Hervé Morin, lors de notre entrevue mi-décembre, nous a affirmé son désir d’ être le porteur d’un message « authentiquement libéral » à la prochaine présidentielle. Plusieurs conférences de presse auront lieu prochainement entre Alternative Libérale et le Nouveau Centre afin d’afficher clairement à « cet électorat orphelin » que les valeurs qui sont les nôtres ont leur place sur l’échiquier politique français.

En ce début d’année 2011, si je devais formuler un vœu ce serait celui de « mettre sur la table » le sujet de la dépense publique et de la dette de l’Etat. Je désire durant cette année pré présidentielle présenter de manière claire aux Français que la France vit au-dessus de ses moyens. Que pour retrouver de la croissance, de la richesse et des emplois, il faut plus que jamais mettre un terme au « tout-Etat ». Dire cela ce n’est pas de la rigueur, ni de la
provocation, mais c’est tout simplement faire preuve de bon sens. L’assainissement des finances de l’Etat passe par une remise en cause profonde et générale du rôle de l’Etat dans notre pays. Au-delà des débats partisans, ce thème devra constituer le principal sujet de débat pour la présidentielle.

En se positionnant au centre, Alternative Libérale s’est déjà en partie engagé dans la préparation de la présidentielle. La droite et la gauche se sont enfermés dans leurs positions sans proposer de solutions nouvelles. Nous nous inscrivons au centre parce que c’est dans cet espace que pourront émerger les propositions innovantes et radicales nécessaires pour débloquer le pays. Je souhaite qu’Alternative Libérale remplisse son rôle en participant à la constitution de cette force politique en gestation.

Meilleurs vœux

Libéralement,
Frédéric de Harven
Secrétaire Général

Université d’été du PLD et d’AL du 27 au 29 aout à Tours : « réinventons notre modèle sociale » août 10, 2010

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

Je vous invite à vous inscrire pour la troisième université d’été du PLD consacrée cette année à notre modèle social. Avec entre autre ; Alain Mathieu, président de Contribuables Associés, Jacques Bichot, expert des retraites, Jean-Philippe Feldman, Vincent Bénard, Nicolas Lecaussin et d’autres experts, envisageront les grands axes vers un modèle social dynamique, producteur de croissance, d’emplois, et de bien-être pour les Français. Par ailleurs, la journée du 29 sera essentiellement consacrée à la mise en place d’une grande famille politique libérale : « les libéraux ». Ainsi tous ceux désireux de voir Alternative Libérale et le Parti Libéral Démocrate ainsi que les autres partis libéraux, travailler ensemble dans un grand parti sont les bienvenus.
Membres, sympathisants ou non, tous ceux intéressés par ce sujet d’actualité sont les bienvenus. Les renseignements se trouvent sur le site http://universiteliberale.wordpress.com/

Réduction de la dépense publique : ce n’est pas de la rigueur mais de la bonne gestion ! mai 10, 2010

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , ,
add a comment

Communiqué de presse d’Alternative Libérale 10 mai 2010

Alors que la Grèce et l’Europe ont été brutalement confrontées au principe de réalité, la France continue à disserter sur le sexe des anges à propos du plan « d’austérité » annoncé par le gouvernement.

Alternative Libérale invite les Français à ne pas se voiler la face : chaque jour depuis deux ans, l’Etat français dépense 50 % de plus que ce qu’il perçoit en impôts et en taxes ; et les déficits accumulés sur les trente cinq dernières années, tous gouvernements confondus, représentent une dette de 30.000 € par Français.

Or, force est de constater que la dépense publique n’est pas la réponse aux problèmes sociaux des Français. Ceux-ci se voient, années après années, ponctionner une part croissante de leur pouvoir d’achat au profit d’un système de protection sociale qui les protège de moins en moins : chômage de masse, déremboursement des frais de santé, effritement du niveau des retraites…

Il apparaît ainsi plus que jamais nécessaire d’inverser ce cercle vicieux pour retrouver enfin le chemin de la croissance et de la création de richesse.

Qui plus est, ne pas dépenser plus que ce que l’on a, rembourser ses dettes, réduire l’intervention d’un Etat aujourd’hui omniprésent mais impotent, ce n’est pas de la « rigueur » ou de « l’austérité », c’est simplement une gestion saine et responsable.

En utilisant les mots « austérité » et « rigueur », gouvernement et opposition cherchent encore à méprendre les citoyens sur ce qui devrait être un principe permanent de gouvernement d’une authentique démocratie libérale.

%d blogueurs aiment cette page :