jump to navigation

L’aménagement des voies sur berges fait polémique novembre 30, 2010

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Je désire partager avec vous l’article du Figaro d’aujourd’hui écrit par Sophie de Ravinel.

« Franciliens et élus d’opposition s’inquiètent des embouteillages qu’il pourrait créer à Paris.

Bertrand Delanoë veut couronner son deuxième et dernier mandat de maire de Paris par la restructuration radicale des berges de la Seine. Fin de la première étape de «concertation», mardi soir, avec une réunion «métropolitaine» à Docks en Seine – les anciens Magasins généraux – pour souligner que le projet «dépasse le cadre strictement parisien». Mais la soirée promet d’être animée. Nombre d’élus des villes voisines comptent s’y rendre, vent debout contre ce projet qui n’a donné lieu, selon eux, à aucune concertation et qui risque de créer des embouteillages monstres.

C’est en avril dernier, par surprise, que le maire PS a présenté ces futurs aménagements. Rive gauche – c’est le plus spectaculaire – 2,5 km de la voie express, du quai Voltaire au quai Branly, seront fermées à la voiture pour y implanter des activités «récréatives», sportives et culturelles. En face, la voie Georges-Pompidou deviendrait un «boulevard urbain» avec feux rouges. «À l’été 2012, le chantier sera terminé», promet Anne Hidalgo, première adjointe PS, qui a suivi de près les nombreuses réunions publiques organisées depuis la rentrée. Elle affirme avoir senti «un vif intérêt des Parisiens» et «une envie marquée de récupérer les voies sur berge».

«Sans aucune concertation»

À Paris, le projet soulève pourtant de sérieuses critiques chez les élus. Président du groupe UMP au Conseil de Paris, Jean-François Lamour, dénonce ainsi un dossier «bâti dans la précipitation et sans aucune concertation». Édith Cuignache-Gallois (NC), qui avait demandé en Conseil de Paris une consultation populaire sur le sujet, n’est pas opposée à l’aménagement des voies. «Mais il faut que la Ville propose une offre structurée de transport alternatif, ce qui n’est pas le cas», dit-elle en parlant d’un maire «devenu président du comité des fêtes», qui s’adresse «aux Parisiens privilégiés». Rachida Dati, maire du VIIe, a organisé chez elle cette consultation populaire. Avec un résultat des plus nets: sur les 5638 votants, 90% sont contre. L’eurodéputée juge qu’aucune garantie sérieuse n’a été donnée par la Ville en matière de report de circulation.

Le trafic, point essentiel, préoccupe aussi les élus de la banlieue. Christian Cambon, sénateur maire UMP de Saint-Maurice (Val-de-Marne) est ainsi convaincu que la chasse à la voiture constitue le principal objectif de Bertrand Delanoë. «S’il voulait réaménager les berges, il aurait choisi d’autres endroits qui s’y prêtent mieux. Il veut interdire à la banlieue de venir en voiture», fulmine-t-il en prédisant des embouteillages accrus alors que Paris et sa petite couronne viennent d’être classées comme les plus embouteillées d’Europe selon deux études.

Président du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian complète: «Notre département mais aussi celui des Yvelines sont directement concernés. Leurs habitants convergent chaque jour vers la voie Pompidou, cette autoroute urbaine que l’on veut équiper de feux rouges.»

La Mairie de Paris, de son côté, met en avant des chiffres rassurants: rive droite, le temps de parcours aux heures de pointe passera de 31 minutes à 37 minutes avec un report de circulation de 25%. Rive gauche, le temps de parcours sera plus long de 6 minutes passant de 23 à 29 minutes et le report de circulation, selon elle, ne sera que de 15%.

Autre représentant de l’État, le Port autonome de Paris, qui fait naviguer 7 millions de passagers par an sur la Seine, est sensible à la possibilité de récupérer une partie des berges à l’espace aujourd’hui «saturé». Ils disent en même temps être attentifs à préserver l’usage industriel du fleuve qui transporte l’équivalent de 3 tonnes de matériel BTP par an et par Francilien. »

Publicités

Jean Sarkozy : le népotisme à la française ? octobre 12, 2009

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , ,
add a comment

La defense
Je vous conseille la lecture du Communiqué d’Alternative Libérale paru le 10 Octobre : « Jean Sarkozy : le népotisme à la française ? »
« Alternative Libérale s’oppose fortement à la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l’Epad et rappelle que le népotisme ne peut avoir sa place dans un Etat de droit. Seules les compétences et l’expérience doivent entrer en ligne de compte pour les nominations à la tête des administrations et établissements publics.
L’annonce faite du soutien de la majorité UMP-NC au Conseil général des Hauts de Seine à la candidature de Jean Sarkozy à la tête de l’Epad, établissement public gérant l’espace de la Défense, ne peut que choquer tant le soupçon de népotisme est fort.

Pour quelle autre raison un jeune homme de 23 ans, sans diplôme ni expérience professionnelle pourrait-il être nommé à un poste de telle responsabilité ?

Le népotisme, autre pan de la corruption, est une gangrène pour les sociétés démocratiques. Ceux qui, sous couvert de « servir », choisissent d’abord de « se servir » érodent la confiance de nos concitoyens dans leurs élus. Les élus ne sont pas les propriétaires des administrations qu’ils gèrent et la nomination de proches est absolument inacceptable.

Peut-on être Sarkozyste sans soutenir Jean Sarkozy dans une nomination trop précoce ? C’est toute l’équation posée à la conscience des élus des Hauts-de-Seine.

Alternative Libérale demande une transparence accrue des procédures de nomination à la tête des administrations, entreprises et établissements publics et la mise en place de critères de compétences. Quant aux élus reconnus coupables de népotisme, comme pour tout type de corruption active ou passive, l’inéligibilité à vie doit devenir la règle. »

Par ailleurs, soutenez la pétition contre la « nomination » de Jean Sarkozy.
http://www.mesopinions.com/Jean-Sarkozy–renoncez-a-postuler-au-poste-de-president-de-l-EPAD-petition-petitions-fdc75d89c604d782a5b2198681c67f26.html

Jean Sarkozy

%d blogueurs aiment cette page :