jump to navigation

Lycéens en grève : les dindons de la farce ! octobre 15, 2010

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , , , , ,
1 comment so far

Communiqué de Presse d’Alternative Libérale le 15 octobre 2010

Face à l’entrée d’une partie des lycéens dans le mouvement de contestation au projet de réforme des retraites, Alternative Libérale dénonce l’irresponsabilité de la gauche et le manque de pédagogie du gouvernement. Alternative Libérale rappelle également quelques vérités économiques qui mettent à bas le principal sophisme des apprentis grévistes.
La gauche a réussi à entraîner une partie de la jeunesse sur la défense d’un système de répartition fondamentalement incapable d’assurer sa mission à long terme, sur un mot d’ordre simple « la réforme des retraites va accentuer le chômage des jeunes ».

Alternative Libérale appelle la gauche socialiste et ultra étatiste à faire preuve de responsabilité dans la diffusion de telles idées fausses. Elle appelle également le gouvernement et la droite parlementaire à faire preuve d’un peu plus de pédagogie en combattant cette erreur malthusienne selon laquelle moins de temps de travail et départ à la retraite plus tôt se traduit par plus d’emploi.

La théorie économique et surtout l’expérience pratique montrent en effet que la réalité est exactement inverse.

Ainsi, la France combine un fort taux de chômage chez les jeunes (25% pour la tranche 15-24 ans contre 20% pour la moyenne de l’UE), avec un temps de travail annuel le plus bas d’Europe (1.568 heures / an contre 1.697 heures / an pour la moyenne de l’UE) et un taux d’activité des seniors parmi les plus faibles (38,9% pour la tranche 55-64 ans contre 46% pour la moyenne de l’UE). Ces quelques chiffres, accessibles à tous, sont la preuve indiscutable que la sortie massive des seniors du marché du travail ne profite pas aux jeunes, ni d’ailleurs aux entreprises qui y perdent un capital humain souvent difficile à remplacer.

Au contraire, Alternative Libérale appelle à la fois à tenir compte de la réalité démographique et du fait que c’est l’emploi qui crée l’emploi parce que l’emploi crée la richesse, elle-même seule créatrice d’emploi. C’est dans ce cercle vertueux que la France doit enfin s’inscrire comme nombre de ses homologues européens.

Alternative Libérale, auteur d’un dossier sur les retraites, rappelle que la retraite par répartition dans sa version actuelle est vouée à une faillite inéluctable et qu’elle doit être remplacée au plus vite par un système d’épargne personnelle, permettrant à la fois de responsabiliser les choix individuels et de libérer l’économie.

Alternative Libérale appelle la majorité silencieuse de la jeunesse à refuser l’instrumentalisation irresponsable dont elle fait l’objet par la gauche et plusieurs syndicats à des fins contraire à son avenir, et à exprimer son opinion lors des prochaines échéances électorales. Car dans une authentique démocratie libérale, les grands choix d’avenir d’un pays se décident dans les urnes pas dans la rue.

Indigestion de grèves à l’Education Nationale juillet 1, 2010

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Communiqué de presse d’Alternative Libérale 24 juin 2010

Alternative Libérale s’insurge contre la supercherie de la énième grève dans l’éducation nationale. Sous couvert de la défense du service public, cette grève n’est qu’un combat d’arrière garde des syndicats pour maintenir un statut de l’emploi dont la seule justification est de préserver leur existence menacée à court terme par un désaveu des enseignants, en cas de réforme.
Alternative Libérale souhaite de son côté attirer l’attention sur les 130.000 jeunes éconduits chaque année par notre système d’Education Nationale, et propose un régime qui lui redonne vitalité et efficacité.

« Les manifestants descendus aujourd’hui dans la rue nous ont dit « sauvons l’école publique ». Ils pensent en fait : « conservons notre statut » même si celui-ci, vieux de 60 ans, est complètement obsolète et inadapté pour répondre aux défis de l’école du 21ème siècle. »

Nelly Guet, Première Conseillère d’Alternative Libérale
Membre du conseil de l’International Confederation of Principals

Pour redonner goût aux savoirs et appétit de connaissance à tous les enfants et notamment à ceux en échec scolaire, Alternative Libérale a concocté un menu équilibré et allégé, qui renvoie en cuisine les vieilles recettes toujours plus grasses et salées des syndicats. Nous vous invitons à en découvrir quelques saveurs :

En ENTREE :
Diversification des types d’école – Recrutement par les directeurs d’établissements scolaires (premier et second degré) de l‘équipe de professeurs – Réelle possibilité pour les parents de choisir l’école de leurs enfants – Mise en place d’un système de financement de la scolarité pour chaque famille.

En PLAT principal :
Mise en place d’agences indépendantes chargées de l’EVALUATION de l’ensemble des établissements scolaires publics et privés, contrôlant à la fois la prise en compte de CHAQUE ENFANT, devenu partie prenante dans la construction de sa scolarité, et le rôle clé des ENSEIGNANTS du premier et second degré, dont l’engagement sur le projet de l’établissement devient indispensable.
Adaptation immédiate des RYTHMES SCOLAIRES par la suppression des trimestres au profit de 5 à 6 périodes, année scolaire plus étendue, cours à la carte, emploi du temps souple.
Renforcement du pouvoir des CONSEILS d’ADMINISTRATION qui doivent se saisir de l’évaluation des résultats.
Innovation des COLLECTIVITES TERRITORIALES en matière de constructions de bâtiments scolaires, qui doivent désormais permettre une répartition flexible des élèves. La nouvelle architecture doit aussi permettre au professeur d’être entouré de plusieurs assistants et de partenaires extérieurs.

En DESSERT :
Obligation pour chaque établissement scolaire de chiffrer en euros le coût de sa politique éducative et de rendre compte de ses dépenses.

L’intégralité du Manifeste Educatif d’Alternative Libérale sera bientôt consultable sur notre site Internet :

%d blogueurs aiment cette page :