jump to navigation

RER B : une honte française ! septembre 24, 2010

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
Tags: , , , , , ,
trackback

Lorsque vous avez l’occasion de voyager en Europe et que vous revenez à CDG pour finir dans le RER B vous avez vraiment l’impression de vivre dans un pays sous développé. Comment est-il concevable qu’aucun autre train ne desserve l’aéroport CDG dans des conditions dignes, pour une ville comme Paris. Mon premier sentiment lorsque je regarde les touristes dans le RER B est un sentiment de honte. Quand vous voyez les conditions déplorables de voyage, des rames dignes d’un train de banlieue de Bombay bondé de monde, où il est impossible de s’assoir, ou l’insécurité grandit à chaque arrêt en station, où la chaleur est plus forte que dans un hammam vous vous dites heureusement qu’il y a la tour Eiffel à Paris. Un jour, lors d’un mes voyages en RER B une dame avait eu la bonne idée de voyager avec un sac de poisson (qui devait certainement être pourri depuis plus d’une semaine) dans un RER bondé ; bonjour les odeurs ! Depuis peu, le RER ne va plus jusqu’à CDG et vous devez finir le trajet en bus. Un petit conseil à mes lecteurs, refaites votre testament et dites adieux à vos proches. Ces bus bondés comme une bétaillère sont conduits par des chauffards qui conduisent comme s’ils était sur un circuit de course. Que vous soyez debout ou assis, accrochez- vous car dans les ronds-points vous allez valser ! Personnellement, j’ai fait un plongeon de près de 2 m l’autre soir pour finir couché dans l’allée sur une dame. Raison : Le chauffeur avait oublié un feu rouge. Une fois couchée l’ensemble des valises du couloir me sont tombées dessus. Très agréable…
A l’inverse, je ne peux que venter le formidable train Cat à Vienne Autriche qui, pour le même prix que notre billet RER, vous donne une liaison directe avec le centre ville, dans une train High Tech, propre, avec des écrans LCD sur les sièges présentant les nouvelles et les principaux points à visiter en ville, des journaux en libre service et un personnel de bord à votre service. La même remarque est valable aussi pour l’Arlanda Express de Stockholm. Wow quel choc !
Le présent exemple montre une fois encore qu’il faut sortir de ces monopoles d’Etat et laisser le secteur privé se développer. Le temps du monopole de la SNCF, de la RATP et de RFF est fini ! Le progrès et l’amélioration ne viendront jamais des étatistes trop occupés à cultiver leurs privilèges acquis dans un autre siècle ; le moment est venu de faire confiance au secteur privé pour palier à l’incompétence du service public.
Ci-jointes, des phots dans le bus la nuit dernière entre CDG et une station RER en rase campagne, et le contraste avec les photos du CAT à Vienne le même jour.

Commentaires»

1. Bastien - septembre 28, 2010

Comment comparer des oeuf d’autruches avec des oeufs de poules. Les lignes de RER sous PARIS sont les lignes les plus chargé d’Europes.

Les motrices sont aux limites de charges dans la pente les halles – denfer (et oui ca monte), et economiser 300kg par motrice (oui ces jolis sièges c’est lourd) c’est diminuer la note énergétique, et augmenter la charge utile (les passagers).

Ha et ca m’étonerai que votre conducteur est manqué un feux rouge… Manquer un feux rouge bloque irrémdiablement le train passe en incident, etc.

Et en plus comment perdre de la place avec des aménagement qui servent à rien alors que la ligne est saturé il qu’il faudrait augmenter le nombre de place.

Surement tu veux rendre Paris plus plat comme ca les trains rouleront plus facilement, ou faire le vide dans les tunnels pour diminuer la consommation.

Ah et mettre la clim ca veut dire retroffiter entièrement l’électronique qui n’a pas été concut pour ca. Et ca prendra 500 hommes années aux minimum (estimation au doigts mouillé mais je pense être optimiste). Public ou privé il te faudra ses hommes années.

Ce que j’aime et j’adore en tant qu’ingénieur chez les juristes c’est que vous pensez que les problèmes sont politiques. Or très souvent les problèmes sont techniques et les rendres politiques est aussi risible que Staline dans ses correspondances disant que sa baignoires bouché est un problème politique.

Abigael - juillet 23, 2011

…La crasse dans le métro, pisses ,vomis, crachats, détritus alimentaires, ça ne serait pas plutôt un problème d’éducation et de culture ? Si je puis me permettre ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :