jump to navigation

La Taxe Climat énergie, ou comment renflouer les caisses de l’Etat en prétextant la cause environnementale septembre 11, 2009

Posted by fredericdeharven in Uncategorized.
trackback

impots

Afin de limiter les émissions de carbone, le gouvernement désire taxer les émissions de CO2 afin de limiter le réchauffement climatique. Les derniers résultats des « verts » aux  élections européennes sont très certainement à l’origine de ce projet loufoque. Si la défense de notre planète, pour les générations futures, ne fait aucune doute, l’environnement ne doit pas être instrumentalisé pour remplir les caisses de l’Etat.

Depuis plusieurs semaines, chaque déclaration ministérielle est accompagnée d’un ajustement du montant de la Taxe. Aux dernières nouvelles elle serait de l’ordre de 17€ la tonne de CO2 et devrait être de 100€ à l’échelle 2030. Ce nouvel impôt s’appliquera à tous ceux qui utilisent les énergies fossiles pour se déplacer ou se chauffer. Alors que le pouvoir d’achat des Français est en berne, le gouvernement va demander à chaque automobiliste de payer davantage le litre d’essence, et, à l’approche de l’hiver, nos concitoyens qui se chauffent au fioul vont voir leur facture monter.  Ces mêmes citoyens ont déjà été pénalisé ces dernières années avec l’envolée du prix du baril du pétrole ; est-il vraiment nécessaire de les punir d’aventage ? Ce nouvel impôt est d’autant plus injuste que les personnes qui font les plus longs trajets pour venir en centre ville travailler sont souvent ceux aux revenus les moins élevés, et pourtant c’est bien eux qui devront payer le plus. En plus d’être injuste, il s’avère que cette loi est inutile à en croire Claude Allègre et certains autres scientifiques qui affirment que « la France n’est responsable que de 5 millièmes des émissions de CO2 sur la planète ». Les Français ne sont pas dupe et rejettent la taxe carbone en bloc. Selon un Sondage Paris Match 65% des Français la désapprouvent (droite et gauche confondue).

Les prélèvements obligatoires et la dépense publique asphyxient la France  et pèsent lourdement sur l’initiative individuelle, l’épargne et la croissance. Nos difficultés à connaître la même croissance que nos voisins européens et à augmenter notre pouvoir d’achat viennent de la lourdeur de notre système fiscal. Cela pèse également fortement sur les acteurs économiques et fait fuir de nombreux talents pourtant tous deux créateurs d’emplois et de richesses.

Ainsi la Taxe carbone vient s’ajouter à une longue liste de prélèvements obligatoires et reflète un système devenu vétuste, illisible et inéquitable. À quelques semaines des élections régionales, il est important de placer ce sujet au cœur du débat sur les collectivités territoriales. Car il est temps aujourd’hui de revoir notre système fiscal afin que tous soient égaux devant l’impôt. orages

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :